Anja Lechner & Björn Meyer

Me 21.10.2020


Christuskirche Heidelberg

Pré-vente:17,00 €plus des frais

Guichet de location: 22,00 €

Début: 20:00

Ouverture des portes: 19:30

Bestuhlt

Série d'événements: Anja Lechner & François Couturier

Pays:Deutschland

Besetzung:
Anja Lechner : vc

Bordun in Motion - quel nom formidable pour une expérience de son ! Bordun est le son grave marquant la base des pièces de la musique de la Renaissance et de la musique folklore. Pour expliquer ce titre de la soirée il faut chercher un peu plus loin : La celliste Anja Lechner et le bassiste Björn Meyer se connaissent depuis des années, ils sortent leurs œuvres sur le même label ECM. Les deux sont toujours intéressés à des collaborations extraordinaires comme celle d’Anja Lechner avec le joueur du bandonéon Dino Saluzzi, ou celle de Björn Meyer avec le joueur de l’oud Anouar Brahem. Lechner et Meyer ont joué ensemble pour la première fois au début de cette année. Puis il y avait le confinement. Et puis un projet de l’ancien musicien de jazz Don Li qui entretient le club « Orbital Garden » à Berne. Le club est un endroit particulier, un laboratoire musical permettant des séries d’expériences sonores hors du temps et de l’espace. Les expériences ont été remises sur l’internet dernièrement. Le résultat est « Drown the Virus » (www.drownthevirus.com). « A tonic response » est le sous-titre du projet – un bourdonnement contre la pandémie. Des musiciens divers ont été invités à produire une heure de drones (ou des beats à la bases des drones). Ce résultat est fascinant, des archives de différents événements sonores. Les pièces ont quelque chose de sphérique, de méditatif, de contemplatif. On ne sait pas comment l’effet est créé – peut-être s’agit-il d’une familiarité primitive suscitée par le son bordun. Quand le directeur du festival Rainer Kern a découvert le site, il en était inspiré pour inviter Anja Lechner. Et elle a demandé de venir avec Björn Meyer pour voir quelles graves leurs instruments sont capables à explorer : Bordun in Motion. Une première dans le cadre du festival Enjoy Jazz.