Lucia Cadotsch - Speak Low

Mo 21.10.2019


Karlstorbahnhof Heidelberg

VVK: 18 € zzgl. Geb

AK: 22 €

Beginn: 20:00

Einlass: 19:00

Land: Schweden / Schweiz

Besetzung:
Lucia Cadotsch : voc
Frans Petter Eldh : b
Otis Sandsjö : ts

On a toujours besoin d’artistes qui élargissent le concept esthétique intuitivement ou consciemment, de toute façon sans compromis. Le joueur de l’oud Rabih Abou-Khalil, né en 1957 à Beyrouth, a fui la guerre au Liban en 1978 et s’est installé en Allemagne. Lorsqu’il a commencé à unir la musique arabe avec le jazz, c’était assez inhabituel pour les auditeurs à l’époque, inécouté même en sa forme magistrale et mûre que Abou-Khalil a choisie pour interpréter et amalgamer ses différentes sources musicales. Selon lui « la tradition d’aujourd’hui est la révolution d’hier ». Il faisait partie des premiers musiciens à déplier l’idiome du jazz et à relier l’est avec l’ouest. Dans ces liens se trouvent une énorme énergie et une grande sensibilité. Avec le luth arabe il arrive à reproduire toutes les émotions, il présente rythmiquement et doucement son vaste vocabulaire dont il a besoin pour saisir toutes les espaces que sa musique complexe traverse. Il a travaillé avec le Kronos Quartet, l’Ensemble Modern ou le quatuor d’ARTE, avec Kenny Wheeler, Joachim Kühn, Steve Swallow, Charlie Mariano, Glen Velez ou Michel Godard. Il cherche toujours les collaborations les plus improbables selon la devise : il n’y a pas de culture pure, il y avait toujours de la migration. Il a bien raison – une culture pure serait fasciste !